Labo

Lundi 1 Décembre 2014

J'ai réalisé quelques prises de vue à Brest pour tester une nouvelle optique en ma possession,
le Sigma 50 Art.

S'il ne doit y avoir qu'une seule focale fixe à avoir dans sa besace, il semble que ce soit définitivement un 50mm.
Bien que j'hésitais avec un 35mm, me faisant l'idée d'une plus grande polyvalence.

Dans une liste de 50mm monture Canon, peut-être pas tout a fait exhaustive,
il y en a déjà 3 dans la marque,
les f1,8 - f1,4 et f1,2 série L.
les Zeiss, le 1,4 (vraiment accessible niveau prix en comparaison) et le makro planar f2
le Samyang T1,5 dédié vidéo
et,
Le Dernier né dans l'année, le Sigma 50mm f1,4 labélisé ART

Mon choix c'est donc fait sur ce dernier, suite à la lecture de nombreuses éloges sur le net, et semble-t'il, à la volonté féroce de Sigma de prendre une place de choix dans la réalisation d'optique "haut de gamme".

Cette Optique se situe dans la moyenne de prix entre toutes les autres,
mais en regardant plus loin dans le temps, et en anticipant les besoin d'un 35 et éventuellement d'un 85 (qui devrait bientôt sortir chez Sigma), ces deux derniers cailloux sont plutôt dans la fourchette basse de la moyenne des prix de leurs concurrents.

Cette ballade sur le polder est un premier test pour lui faire prendre l'air, encore un peu tôt pour moi pour en faire un retour sur les qualité optiques, mais il semble bien faire le boulot et c'est un vrai plaisir sur l'ergonomie.

j'ai cumulé ici 2 filtres ND, x8 et x4 B&W pour rester au 1/50 aux alentours de F2 et entre 100 et 360 iso.
De ce que j'ai lu l'accumulation des filtres pourrai nuire qu'a la colorimétrie, non au piqué.

Tourné en RAW avec Magic Lantern.

Lundi 12 Mai 2014

J'aurais pu chercher à le faire, d'autres personnes le font mieux que moi. Suite à quelques échange sur le sujet et la découverte simultané du logiciel, voici un extrait du retour d'expérience d'un compagnon de route sur la découverte de :

MAGIC LANTERN : RETOUR D’EXPERIENCE SUR CANON 5D MARK3
POSTED BY FREDERICK DIOT MAI - 10 - 2014 0 COMMENT
http://www.anikdot.fr/magic-lantern-retour-dexperience-canon-5d-mark3/

Cet article s’adresse plus particulièrement à ceux qui n’ont jamais utilisé Magic Lantern, ceux qui n’osent pas se lancer ou encore ceux qui sont sur le point de le faire. Je vais tenter ici de donner les éléments de réponse que j’aurai aimé avoir avant de l’installer moi même, conclusion d’une période d’utilisation d’un mois en production sur un Canon 5D mark2 et Canon 5D mark3 (mais il est disponible pour bien d’autres boitiers). Pour ceux qui ne veulent qu’un retour d’expérience, vous pouvez directement passer au dernier point.

L’INSTALLATION, C'EST DANGEUREUX ?
A partir du moment où votre batterie est pleine, il n’y a pas de raison que l’installation plante votre boitier. Après avoir mis les bons fichiers sur votre carte mémoire (ça dépend de votre appareil, et surtout du firmware qu’il y a dessus), il suffit de lancer la mise à jour du firmware dans le menu habituel de votre appareil et l’installation se fait tranquillement (Il ne faut absolument pas déconnecter / éteindre l’appareil pendant les quelques secondes de la mise à jour)

Après de la mise à jour de magic lantern (que j’appellerai affectueusement ML), vous devez éteindre votre boitier et le redémarrer. Si vous ne le faites pas dans les 30 secondes, ML se désinstalle automatiquement. Simple comme bonjour.

ML se présente comme un complément logiciel directement logé dans la carte mémoire. Lorsque vous démarrez, la carte indique au boitier qu’il doit utiliser la carte comme « firmware » (d’où le mot « bootflag », drapeau de démarrage). Ce qui veut dire que chaque carte que vous possédez doit être séparément mise à jour avec ML pour être utilisée. A contrario, si vous retirez la carte flashée avec ML pour une autre carte sans, alors votre boitier démarrera normalement. Il n’y a pas (à ma connaissance) de flashage de la mémoire interne du boitier, et donc aucun moyen de détruire la garantie.

Une fois le boitier redémarré, il suffit d’appuyer sur l’icône « poubelle » pour accéder au menu ML, et appuyer plusieurs fois sur le monde « info » pour avoir le mode LiveView avec ML.

Retrouver l'intégralité de son article sur son sîte :
http://www.anikdot.fr/magic-lantern-retour-dexperience-canon-5d-mark3/

Mardi 1 Avril 2014

Premiers tests en Raw avec Magic Lantern sur Canon 5D Mark III

Import avec Raw Magic
étalonnage sur Résolve
Montage FCPx

Peut-etre pas les meilleurs conditions de test,
et manque encore d'expérience dans l'étalonnage,
mais c'est une première découverte du logiciel résolve et de la chaine de traitement du Raw.

Vivement les tests en extérieur.

J'ai réalisé ces tests en binôme avec Éric Billon, http://www.ericbillon.com

retrouver l'atelier de Droverland ici : http://droverland.blogspot.fr

Mardi 11 Décembre 2012

Le centre d'Art Passerelle nous à généreusement accueilli dans ses murs pour nous permettre d'effectuer des tests comparatifs entre différentes Caméras et DSLR.
Nous avons pu comparer sur le rendu mais également la prise en main la caméra Panasonic AG-AF 101, Lumix GH2, Canon 5D Mark III et le 550D.
Aucun étallonage n'a été effectué en Post-prod.
Le GH2 est Hacké version Vanilla 44mbs
Le 5D est nature
Le 550D est en cinéstyle.
Mes compagnons sur ces tests, Laurent Rousseau http://idea-labs.fr et Eric Billon http://www.kopeprod.com.

Vendredi 7 Septembre 2012

« Il s’agit d’un amoncellement d’énormes blocs de granit, arrondis par le temps, qui s’étend sur un peu plus de 300mètres de long et sous lequel s’engouffre la rivière du Blavet. »
http://www.tourismekreizbreizh.com/article.php?id_article=3

Habituellement, je ne suis pas forcément à l'aise pour filmer la nature. Mais là le sujet m'était famillier. C'est un lieu que je connais bien pour y etre régulièrement passé dans mon enfance, Il se prettait volontiers à un exercice de style au Slider (rail) Konova.
Je suis vraiment ravi de ce matériel. Je l'avais monté à l'origine directement sur le pied (Manfrotto 525p) entre le bol permettant la mise à niveau et la tête vidéo (manfrotto 501HDV). C'est un assemblage efficace et solide, mais un peu encombrant vu que cela ne se démonte pas facilement.
Depuis un moment j'ai investi dans une rotule (manfrotto 496rc2) et fixé le sabot de la 501HDV sur le konova. J'ai gagné en manipulation et cela me permet de retrouver à tout moment le pied dans sa version d'origine pour moins d'encombrement. Cette rotule me semble plus propice à l'originalité des plans. On se retrouve dans un mouvement sphérique sans réelle repère de bulle ce qui amène facilement à composer de manière moins conventionnelle. Elle me permet aussi de bénéficier du travelling vertical qui n'est pas tout à fait possible avec la 501HDV du à sa taille.

Que de succès, mais un point négatif tout de même ; Cette configuration se limite à du matériel léger auquel le GH2 correspond très bien. Depuis que j'ai investi dans l'Af101, cette configuration est remise en cause.
Concernant les pieds, que l'on peut monter ou non si l'on veut ranger le konova dans sa sacoche, ils sont vraiment bien finis, pratiques et facile d'usage. Par contre ils n'aiment pas le millieu marin et sont devenus nettement moins efficace chez moi.
Voilà une présentation du matos : http://www.skaliweb.com/videos-roller/skalitv-6-test-du-konova-camera-do... C'est ce qui m'a décidé pour ce matériel, et le prix aussi.

Des commentaires des questions, n'hésitez pas en allant sur viméo.

Pages